Efficacité de l’hypnose en cancérologie pour l’implantation de dispositifs d’accès veineux

 

Les études récentes soutiennent que l’hypnose a un grand potentiel pour réduire la douleur et l’anxiété lors de la chirurgie mini-invasive. Ici, nous avons évalué la faisabilité de la session d’induction hypnotique comme thérapie d’appoint dans la sédation consciente pour l’implantation du dispositif d’accès veineux. Les principaux résultats étaient la sécurité et la satisfaction des patients. |  L’hypnose comme thérapie adjuvante à la sédation consciente pour l’implantation d’un dispositif d’accès veineux dans le cancer du sein : une étude pilote.

Méthode :  Trente femmes atteintes d’un cancer du sein ont été proposées en complément de l’hypnose avant l’implantation sous sédation consciente (midazolam : 0,5 Mg ± Bolus de Ketamin: 5 Mg sur demande) indiquée pour la chimiothérapie. L’auto-hypnose a été programmée et guidée par l’un des deux anesthésiologistes formés. L’implantation a été réalisée par l’un des deux chirurgiens expérimentés. Il s’agissait d’une implantation sous-clavière à l’aveugle de dispositifs Braun ST 305 en utilisant une technique percutanée adaptée de la procédure de Selinger. Les données cliniques ont été collectées prospectivement et analysées rétrospectivement. Un questionnaire détaillé sur mesure a enregistré la satisfaction des patients.

Résultats : Au total, 30 patients sur 30 ont consenti à l’intervention. L’âge médian était de 54 ans (extrêmes : 35-77 ans). La procédure primaire a réussi en 29/30. Un cas a été converti en accès à la veine jugulaire interne après un premier essai. La durée médiane de la procédure d’implantation dans la salle opératoire était de 20 min (plage: 10-60 min). La durée médiane dans la salle de réveil avant le congé à domicile était de 65 minutes (extrêmes: 15-185 minutes). Aucun des patients n’a souffert de complications. Le taux de satisfaction était ≥ 90%, 27/30 patients recevraient l’hypnose en cas de réimplantation si nécessaire et 27/30 recommanderaient cette procédure à d’autres.

Conclusion : L’hypnose sous sédation consciente semble faisable et sûre pour l’implantation de chambres implantables veineuses sous sédation consciente chez les patients atteints d’un cancer. D’autres études devraient déterminer la valeur exacte de l’efficacité de l’hypnose.

29.03.2018. Hypnose-web

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close